Comment isoler phoniquement un mur ?

Se protéger du bruit est plus technique qu’il n’y paraît. L’isolation phonique dépend de plusieurs paramètres. La désolidarisation est le premier principe sur lequel s’appuyer lorsque l’on décide de faire des travaux d’isolation. Elle consiste en la construction d’une ossature qui sera dissociée des murs. Le son devra pénétrer à travers deux parois séparées par masse d’air pour arriver jusqu’aux oreilles. Le bruit sera donc considérablement atténué. Le choix des matériaux se fait selon le principe du sandwich et la loi de masse. Le sandwich consiste à intercaler un matériau absorbant entre deux masses afin d’atténuer les vibrations. La loi de la masse s’appuie sur le poids des matériaux. Plus la masse est importante, plus l’isolation acoustique est de bonne qualité.

Isoler phoniquement : mise en oeuvre sandwich

L’isolation d’un mur repose sur le principe du sandwich. Entre le mur et l’ossature, il faudra mettre un matériau isolant. Celui-ci consiste en de la laine végétale ou animale. Avant d’effectuer les travaux, il faut faire appel à un professionnel afin de mettre en place une stratégie en fonction de l’affaiblissement sonore que l’on souhaite. Il vous aiguillera sur le choix des matériaux et des ossatures à réaliser.

devis isolation
Profitez d'un réseau national d'entreprises et d'artisans pour
estimer gratuitement et à distance le prix de vos travaux d'isolation des murs.


Devis isolation

L’isolation acoustique peut aussi se doubler d’une isolation thermique à condition que l’on choisisse une épaisseur adaptée et conforme à la réglementation en la matière. L’avantage des isolants thermoacoustiques est que l’on peut faire passer les gaines électriques entre l’ossature et l’isolant sans détériorer ce dernier, ce qui a une importance capitale, car la densité du matériau joue un rôle majeur dans la qualité de l’isolation.

Les matériaux d’isolation acoustique des murs.

Les laines de verre sont de très bons isolants. Malgré leurs fibres très fines, elles absorbent très bien le bruit et sont utilisées dans les studios d’enregistrement par exemple. Les plaques de liège sont une très bonne solution si l’on n’a pas la place de construire une ossature. Elles se posent directement sur le mur et donnent de très bons résultats. La ouate de cellulose est aussi un très bon compromis entre facilité de pose et réduction du bruit.

Lorsque l’on fait un doublage sur ossature, les plaques de plâtre acoustiques sont un atout majeur. Elles ont un affaiblissement acoustique meilleur que des plaques de plâtre BA13. Le plâtre acoustique est un matériau de haute densité qui réduit par deux les bruits perceptibles par l’oreille humaine. Il est fait d’une structure de gypse amortissante. C’est pour l’instant le meilleur isolant sur le marché, mais il nécessite la fabrication d’une ossature spécifique.

Au vu de la multiplicité des matériaux et des solutions d’isolation phonique des murs, il est impératif de faire appel à un professionnel. Il vous guidera quant aux travaux à faire et aux choix des isolants. Selon la place dont vous disposez, votre budget et vos attentes, il vous proposera une solution sur mesure.


Vous souhaitez isoler pour :

  • Améliorer votre confort ?
  • Valoriser votre patrimoine ?
  • Retrouver une maison saine ?
  • Avoir une démarche écologique ?
  • Faire des économies rapidement ?
  • Une maison bien chaude l'hiver et fraiche l'été ?
  • Supprimer ponts thermiques et problèmes d'humidité ?
devis isolation

isolation phonique mur
isolation phonique mur

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,25 out of 5)
Loading...