Comment choisir ses fenêtres

L’isolation des combles et des murs est importante et prioritaire puisqu’elle contribue à réaliser d’importantes économies d’énergie. Mais le remplacement et l’amélioration des fenêtres n’est pas à négliger pour autant puisque cela permet d’améliorer de façon substantielle le confort intérieur à plusieurs niveaux : thermique, phonique, et visuel. Se sentir bien dans une maison passe par l’amélioration du bien-être au quotidien, et les fenêtres y sont pour beaucoup. Mais pour être certains de faire le bon choix, tant au point de vue matériaux, qu’au niveau du prix, il est impératif d’en connaître un minimum sur le sujet. Ceci est d’autant plus vrai qu’il existe de grands écarts de prix sur ce marché entre professionnels, voire même en magasin pour du standard.

Double vitrage ou triple vitrage ?

Même si le prix du triple vitrage à tendance à baisser du fait d’une réelle démocratisation, celui-ci reste quand même globalement plus onéreux que le classique double vitrage. Le triple vitrage séduit de plus en plus de monde lors de la rénovation des menuiseries. En effet, sur le papier, les caractéristiques et performances sur le plan de l’isolation sont impressionnantes. Pourtant, cette technologie n’est pas toujours employée de façon optimale et les personnes souhaitant changer leurs fenêtres ne sont pas toujours bien conseillées. Par exemple, les propriétés des produits en triple vitrage sont telles qu’elles filtrent de façon importante les apports calorifiques du soleil. Il s’agit d’une énergie gratuite et naturelle qu’il est dommage de négliger.

devis isolation
Profitez d'un réseau national d'entreprises et d'artisans pour
estimer gratuitement et à distance le prix de vos travaux.


Simulation

Dans ce cas précis, il est donc plutôt pertinent d’installer un double vitrage sur les façades profitant d’une bonne exposition pour capter les apports du soleil et chauffer l’intérieur de l’habitat. Au besoin et pour limiter le rayonnement en été, on installera un volet extérieur. En revanche, pour les façades peu ou pas exposées au soleil, le triple vitrage sera parfaitement adapté puisqu’il limitera efficacement les échanges chaud / froid avec l’extérieur.

Le double vitrage

Les fenêtres en double vitrage sont composées de deux feuilles de verre dont l’épaisseur peut varier. Un intercalaire remplir d’air, que l’on appelle communément la lame d’air (car il est immobile), fait office de séparateur. Dans les modèles plus récents, il est possible d’y retrouver de l’argon voire du krypton.

Ceux deux épaisseurs complétées de cette lame d’air offrent une protection efficace contre le froid de l’extérieur, et permet donc de maintenir plus efficacement le chaud à l’intérieur. Cette méthode de fabrication permet également de faire tampon avec les nuisances sonores de l’extérieur. C’est un véritable gage de confort dont il est difficile de se séparer.

Le triple vitrage

Le procédé de fabrication des fenêtres en triple vitrage est sensiblement le même. La différence se trouve au niveau du nombre d’éléments : 3 vitres pour deux lames d’air, ici encore pouvant être aussi de l’argon ou du krypton. Bien évidemment, le poids et l’épaisseur de ce type de fenêtre est forcément plus conséquent. Mais sur le plan performance thermique, le gain est réel et le froid est véritablement stoppé et bloqué à l’extérieur. Contrairement au double vitrage ou le verre peut rester légèrement froid au toucher, ici le triple vitrage sera quasiment à température ambiante. L’isolation phonique n’est pas en reste même si à ne niveau, le gain n’est pas significatif.

Comparatif : alu, pvc, ou bois ?

Différents matériaux peuvent être utilisés dans la fabrication des fenêtres, aussi bien pour le double vitrage que le triple vitrage. Ces différentes compositions offrent pour chacun des avantages et des inconvénients. Bois pvc alu, comment choisir ? Si vous êtes en zone sensible au cambriolage (par exemple, au rez de chaussée), n’hésitez pas à choisir des produits renforcés spécifiques, anti-cambriolage.

Fenêtre alu

L’aluminium a été fortement utilisé il y a quelques années quand les fenêtres double vitrage ont commencé à se démocratiser. Il s’agit d’un matériau particulièrement malléable ce qui explique cet engouement par de nombreux professionnels (facile à façonner et à poser). Pourtant, l’aluminium possède des propriétés isolantes moyennement performantes en l’état ce qui explique le succès du PVC qui remplace et équipe de plus en plus d’habitation. Les progrès réalisés dans le secteur de la menuiserie ont permis l’utilisation de rupteurs de ponts thermique permettant d’améliorer les performances des fenêtres en PVC.

Fenêtre PVC

Le PVC est aujourd’hui un matériau largement utilisés dans la menuiserie, tant au niveau des fenêtres que des ouvrants en général comme les portes. En effet, le PVC (couplé à des rupteurs de ponts thermique) offre des caractéristiques isolantes très intéressantes. Sur ce plan, il ne détrône pas le bois mais offre cependant des avantages certains : très malléable, il ne nécessite pas un entretien particulièrement rigoureux puisqu’il n’est pas ou peu sensible aux agressions extérieures (pluie, neige, grêle, soleil).

Fenêtre Bois

Le bois, massif ou exotique, est un matériau noble utilisé plutôt dans la conception de fenêtres haut de gamme. Matériau particulièrement isolant (tant au niveau thermique que phonique), il nécessite cependant un entretien particulier (peinture, vernis) puisqu’il est sensible aux conditions climatiques extérieures. Une négligence de l’entretien peut par exemple occasionner le développement de mousse, de moisissures, voire de pourriture.

Comment calfeutrer des fenêtres

Si vous ne souhaitez pas changer vos fenêtres immédiatement, par exemple par manque de budget, il est possible de tenter d’améliorer l’existant et ainsi réaliser quelques économies. C’est ce qu’on appelle le calfeutrage. Ce procédé est relativement simple et permet de limiter les déperditions de chaleur en appliquant des joints aux fenêtres. Vous trouverez sur le marché 3 types de joints :

  • Les joints en mousse, relativement simples à installer mais nécessitent générale un remplacement tous les 2 ans.
  • Les joints en métal sont plus complexes à installer car ils nécessitent un clouage aux montants. A contrario, leur remplacement est moins fréquent car plus résistants.
  • Les joints en silicone doivent quant à eux être posés avec un pistolet spécifique. Leur efficacité est réelle même si bien souvent ils sont inesthétiques car mal posés.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel. Les devis de fenêtres sont en général gratuits ce qui vous permet de comparer les prix en amont. C’est le cas sur le site Kelisol qui vous permet de comparer directement sur Internet différents devis de fenêtres.

devis isolation
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...