Isoler son garage

Tout comme les combles, à moins qu’ils ne soient aménagés, le garage est en général une pièce qui n’est pas chauffée, si ce n’est pas la température du moteur lorsque l’on rentre la voiture. Si ce garage possède des murs mitoyens avec la maison, il peut se révéler être une source d’inconfort (sensation de parois froides par conduction thermique), mais également une source de gaspillage d’énergie via les effets de bord liés aux ponts thermiques. Mais le froid dans un garage n’est pas une fatalité et il existe des solutions. Vous n’avez pas l’envie, le temps, ou les compétences nécessaires ? Comparez les devis des artisans proches de chez vous avec kelisol.fr (service gratuit)

devis isolation
Profitez d'un réseau national d'entreprises et d'artisans pour
estimer gratuitement et à distance le prix de vos travaux.


Devis isolation

L’isolation du garage, par quoi commencer ?

Tout d’abord, il faut tenter de limiter au maximum les déperditions dont l’origine se trouve dans les fuites d’air. Avant de s’atteler à colmater les différents passages d’air, il peut être intéressant de tenter des réajuster les axes des différents ouvrants : fenêtres, mais aussi et surtout porte de garage qui a pu prendre du jeu à force d’être utilisée. Une fois cette opération terminée, on peut donc commencer à créer des joints étanches permettant de maintenir l’air chaud à l’intérieur. Il est possible pour cela d’utiliser des produits en caoutchouc spécifiquement conçus dans ce sens, voire de se servir de mousse polyuréthane à projeter à ces endroits.

La deuxième étape va consister à ajouter un isolant sur les parois du garage, et notamment celles en contact avec les pièces à vivre. A l’exception du plafond qui « à priori » n’est pas concerné par des problématiques d’humidité, il est important d’inspecter attentivement l’état des murs avant toute opération. Si ceux-ci se révèlent être en mauvaise santé (présence de moisissures par exemple, signe d’humidité), il faudra impérativement y appliquer un traitement spécifique, au risque de dégrader rapidement l’isolant que vous allez installer.

Dans le cas contraire ou une fois ce traitement réalisé, on peut entamer les véritables travaux d’isolation. Le principe reste le même que celui de l’isolation intérieure d’une maison : une couche d’isolant contre le mur, qui est maintenu par des plaques de plâtres. Deux approches sont possibles ici : l’utilisation de tasseaux fixés aux murs (moins cher) ou l’installation d’une ossature métallique dédiée à recevoir l’isolant et les plaques de plâtres (à privilégier quand les murs ne sont pas d’aplomb). Ces deux techniques peuvent également être appliquées à l’isolation du plafond du garage si une pièce à vivre est située au-dessus. Il faudra en revanche vous aider d’un outillage spécifique pour le port des plaques de plâtre dans l’optique d’obtenir un ajustement parfait sans effort.

A noter qu’il existe aussi des plaques de plâtre avec isolant polystyrène intégré. Ce type de plaque s’installe avec le principe de collage. Le polystyrène offre de bonnes performances sur le plan de l’isolation thermique et acoustique, mais il s’agit d’un matériau controversé compte tenu de ses caractéristiques écologiques (recyclage compliqué). Vous pouvez à contrario vous orienter vers des isolants type minéral (laine de verre, et surtout laine de roche) ou encore naturel (laine de bois). Pour ces deux dernières, elles sont idéales pour l’isolation d’un garage pour leurs bonnes performances au niveau thermique et acoustique (appréciable si le garage possède des appareils électroménagers bruyants (lave-linge, sèche-linge…). Dans tous les cas, le plus important est de choisir des matériaux isolants certifiés (Cstb, Acermi, NF ou au minimum CE)

Comment isoler une porte de garage.

Il est possible d’isoler thermiquement (et acoustiquement d’ailleurs) une porte de garage, et ainsi limiter au maximum les échanges thermiques avec l’extérieur. Le principe va être d’installer un isolant en surépaisseur de la porte. Mais attention, toutes les portes de garage ne sont pas forcément compatibles et il faudra parfois adapter la technique au profil de porte à isoler (sectionnelle, basculante, enroulable)

En termes de choix d’isolant pour une porte de garage, certains font le choix d’un isolant mince réfléchissant la chaleur. Cela permet de conserver la chaleur à l’intérieur l’hiver, et de repousser les chaleurs excessives qui souhaitent rentrer dans le garage l’été.

Si votre porte de garage est particulièrement vielle (entraxes avec du jeu, ajustement défaillant), le plus simple est peut-être de songer à son remplacement. Cela vous permettra de profiter d’un matériel adapté à l’isolation d’un garage et avec des ajustements bien réglés.


Vous souhaitez isoler pour :

  • Améliorer votre confort ?
  • Valoriser votre patrimoine ?
  • Retrouver une maison saine ?
  • Avoir une démarche écologique ?
  • Faire des économies rapidement ?
  • Une maison bien chaude l'hiver et fraiche l'été ?
  • Supprimer ponts thermiques et problèmes d'humidité ?
devis isolation

 

isolation garage
isolation garage
isolation garage

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...