Isolant thermique

Quand on parle d’isolant thermique, on pense assez facilement à la laine de verre qui a été massivement utilisée dès les années 80 avec l’apparition des premières normes et réglementation thermique. Produit isolant avec une bonne résistance thermique et un coût relativement faible, la laine de verre a été installée dans un grand nombre de maison individuelle. Aujourd’hui source de polémique et souvent décriée pour ses aspects irritants et anti-écologiques (recyclage difficile), la laine de verre a beaucoup progressé en quelques années, notamment au niveau des liants.

Elle mérite que l’on se penche à nouveau sur ses nombreux atouts, bien qu’elle ne soit plus une des seules solutions sur le marché. Il existe aujourd’hui plus d’une vingtaine de produits isolants, et même beaucoup plus quand on prend en considération les produits dérivés avec des fonctions isolantes (brique monomur, bloc de construction pré isolé, brique de bois, etc). Le choix devient alors compliqué et l’exercice va être de trouver un produit répondant à différents critères : prix, performance attendue, écologique ou pas, naturel / synthétique / minéral, épaisseur autorisée (important pour ne pas perde de volumes intérieurs), etc.

Prix isolation : prix et tarif isolant thermique

Isolants Perf. thermique (Lambda) Prix moyen
Isolation laine de verre 0,030-0,040 3 à 8 €/m² environ en 100 mm
Isolation laine de roche 0,032-0,040 5 à 10 €/m² environ en 100 mm
Isolation liège expansé 0,032-0,049, À partir de 10€/m², environ 30 €/m²
Plumes de canard 0,033-0,042 15 à 20 €/m² en 100 mm d’épaisseur
Isolation laine animale 0,035-0,042 15 à 20 €/m² en 100 mm
Isolation fibre de bois 0,037-0,049 15 €/m² pour 100 mm d’épaisseur
Isolation fibre de lin 0,037-0,040 15 €/m² en 100 mm d’épaisseur
Isolation fibre de coco 0,037-0,045 25 à 30 €/m²
Isolation laine de coton 0,037-0,042 12 à 25 €/m² selon l’épaisseur
Verre cellulaire 0.038-0,055 10 € à 50 €/m² environ
Isolation ouate de cellulose 0,038-0,043 20 €/m² en 100 mm d’épaisseur
Isolation au chanvre 0,040-0,046 15 €/m² pour 100 mm d’épaisseur
Isolation perlite 0,050-0,060 190 €/m3
Vermiculite 0,060-0,080 10 à 15 €/m²
Argile expansée 0,060-0,080 5 € le sac de 6 litres de billes (10-20 mm)
Panneaux de roseaux Th : 0,056 35 à 40 €/m²
Isolation Paille 0,050-0,075 Très bon marché en vrac. 40 €/m3
Torchis En complément (0,57-0,59) 1,5 à 3 €/m² pour un torchis allégé
Toiture végétale En complément 45 à 100 €/m² pour une plantation extensive
Isolation polystyrène 0,029-0,037 15-20 €/m² pour 100 mm d’épaisseur
Polyuréthane 0,022-0,030 20 €/m²
Mousse phénolique 0,018 et 0,035 NC
Isolant mince En complément 5 à 10 €/m2
PIV 0,0042-0,0050 40 à 60 €/m²
Aérogels 0,011-0,013 1 800 €/kg
Peinture isolante 0,02 35 € le litre (pouvoir couvrant de 2,45 m²/L)
Brique monomur 0,12-0,18 50 €/m² environ
Bloc monomur pierre ponce 0,09-0,12 40 €/m² environ
Bloc monomur d’argile Th : 0,11 80 €/m²
Béton cellulaire 0,09-0,13 0 à 45 €/m² selon la dimension des blocs
Bloc bi-matière 0,064-0,09 NC
Coffrage isolant 0,030-0,038 NC

Pour la construction, il peut être également intéressant de regarder du coté de la brique monomur, ou encore le bloc de construction pré isolé, brique de bois,

A noter : en plus des critères cités plus haut pour votre comparatif, un isolant doit être choisi pour être compatible avec les caractéristiques de votre habitation (ventilation, humidité). L’isolation d’une maison en pierre ne se fait pas de la même manière qu’une maison à ossature bois (OSB). Vous êtes perdu dans le choix de votre isolant ? L’idéal est de se faire accompagner par un professionnel de l’isolation. Réalisez directement en ligne votre devis d’isolation.

Quel est le meilleur isolant thermique ?

Il s’agit d’une question qui revient fréquemment. Ce choix vous revient en fonction des caractéristiques de votre habitation, mais également en fonction de vos convictions écologiques, de votre budget et surtout des performances attendues. Sans vous orienter vers tel ou tel produit, nous vous recommandons pourtant de sélectionner lors de votre comparatif, des isolants possédant des certifications et avis technique (Cstb, Acermi, etc)

Qu’est ce qu’un isolant minéral ?

Les minéraux, utilisés de façon intensive dès les années 70, ont souvent été décriés pour leurs côtés non écologique et irritant au moment de la pose. Ce sont par exemple la laine de verre ou encore la laine de roche que l’on peut se procurer en rouleau ou en vrac. Aujourd’hui, d’importants progrès au niveau du développement de produit permettent d’en faire à nouveau un produit compétitif. Les liants peuvent maintenant réalisés avec des matériaux naturels, ce qui améliore grandement l’aspect recyclage de ce type de produits, et par la même occasion les rends moins irritants.

Qu’est ce qu’un isolant synthétique ?

On appelle isolant synthétique tout produit dont l’origine provient du pétrole ou des dérivés (raffinage nécessaire). C’est par exemple le cas du polystyrène, expansé ou extrudé. La performance thermique est très intéressante, surtout au regard du prix puisqu’il s’agit d’un isolant pas cher. En revanche, le recyclage du polystyrène est catastrophique malgré les progrès réalisés à ce niveau. C’est pour cela que l’on a tendance à voir du dépôt sauvage de ce type de produit. Attention également aux émanations hautement toxiques pouvant se produire en cas d’incendie.

Qu’est ce qu’un isolant naturel ?

Les isolants dits naturels sont le segment qui progresse le plus depuis quelques années. Ils véhiculent une image respectueuse de l’environnement et de la santé des habitants. Leur performance est globalement plutôt intéressante à l’instar de la ouate de cellulose ou du chanvre, et leur prix peut être relativement bon marché pour des produits conçus à proximité de la maison à isoler (paille). En revanche, il faut faire attention dans le choix d’isolants dit « naturels » car certains ne sont pas si écologiques que l’on aimerait le faire croire. Par exemple, la fibre de coco qui est récoltée et transformée à des milliers de kilomètres de la France possède in fine un bilan carbone catastrophique du fait de son transport. Le coton peut être dans le même cas, avec en plus des traitements chimiques pour sa culture (pesticides, engrais, produits phytosanitaires…). En complément, certains de ces produits naturels peuvent subir des traitements anti insectes et anti fongiques (chimiques encore une fois). Attention donc !

L’isolation thermique concerne le neuf comme la rénovation

L’isolation d’une maison ne concerne pas uniquement le neuf mais bel et bien toutes les constructions. Les isolants peuvent se tasser dans le temps, se dégrader, et perdre au niveau performance et résistance thermique. D’un autre côté, les normes et exigences thermiques évoluent et il est impératif de se mettre à jour si l’on souhaite maîtriser ses consommations d’énergie tout comme son impact sur l’environnement. On retrouve des problématiques analogues avec le système de chauffage par exemple. Votre vielle chaudière n’est plus aussi performante qu’à ses premiers jours et il est souvent très rentable d’en changer pour un système de chaudière à condensation par exemple, bien plus économique.

[sc:pushisolant]

panneau laine de roche

laine de bois

soufflage laine de roche

laine de verre

ouate cellulose

Focus sur l’isolation écologique

Les isolants écologiques ont le vent en poupe depuis plusieurs années. Pour le bien être de la planète, optez pour des matières naturelles et éventuellement biodégradables pour l’isolation de votre maison. Il existe des isolants naturels qui assurent une isolation phonique et thermique qui sont aussi efficaces que les isolants synthétiques, voire parfois offrant la meilleur isolation thermique possible.

Qu’est ce qu’un isolant écologique ?

Quand les matériaux isolants sont fabriqués de fibres végétales ou recyclables il s’agit d’isolants écologiques. Le chanvre, les fibres de coco, la laine de mouton, la paille et le lin sont des isolants naturels. La ouate de cellulose est également un isolant écologique fabriqué à base de papier recyclé. Pour vos travaux demandez des devis isolation en ligne et découvrez le coût d’isolation écologique pour plus d’économie sur vos factures de chauffage.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 3,63 out of 5)
Loading...