Traitement des moisissures

La maison occupe une place importante pour un grand nombre de famille. C’est l’endroit où l’on reçoit ses amis, sa famille, et où l’on passe une bonne partie de notre temps. Il est donc important de préserver cette zone de confort et de bien être pour qu’elles ne deviennent pas une contrainte pour les occupants. Vous avez des moisissures qui apparaissent sur vos murs, dans votre salle de bain, au plafond, voire derrière des meubles en contact avec des murs froids (zone mal ventilée)? Ces traces noirâtres sont la cause du développement d’un champignon, friand d’humidité.

devis isolation
Profitez d'un réseau national d'entreprises et d'artisans pour
estimer gratuitement et à distance le prix de vos travaux.


Simulation

Le mot « moisissure » est fréquemment employé afin de décrire les champignons microscopiques qui se développent sur les matières organiques mais également sur les matières humides. Les moisissures sont en règle générale de couleur noire ou blanche. Elles ont la plupart du temps l’apparence d’une tache et dégagent dans certains cas une odeur désagréable de moisi ou de terre.

Dites-vous bien une chose, c’est que vous n’êtes pas un cas isolé et que de nombreux foyers français souffrent de ce problème. Il existe un lien entre les moisissures, la température intérieure, le taux d’humidité et les problèmes de santé des occupants. Si les causes des moisissures sont décelées et que celles-ci sont traitées efficacement, elles ne reviendront pas. Dans le cas contraire, la santé des occupants, ainsi que le fonctionnement du système respiratoire, sont en péril à moyen terme. Il ne faut donc surtout pas négliger ce problème. Afin de vous apporter des solutions définitive pour un traitement efficace, ce dossier sera organiser en 3 parties :

1 – les causes,
2 – les conséquences,
3 – le traitement.

Quelles sont les causes de l’apparition de moisissures ?

Les causes du développement des moisissures dans une maison peuvent être très variées. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un manque d’aération de la pièce (pas ou peu de ventilation). L’humidité sous forme de vapeur d’eau stagnante de la pièce, non évacuée, est attirée naturellement vers les zones froides de la pièce. Au contact d’une paroi froide (pont thermique, plafond ou mur froid, etc), cette vapeur d’eau va se condenser pour créer de l’humidité. L’humidité étant le terreau idéal pour tout développement bactérien, les champignons à l’origine de ce qu’on appelle les moisissures vont commencer à se propager.

Il est donc important, avant de se lancer dans la recherche de solution, de comprendre d’où vient cette humidité résiduelle ? S’agit-il de l’humidité naturelle émise par les habitants (respiration, cuisine, salle de bain), ou au contraire celle-ci provient-elle d’un élément externe (infiltration d’eau, remontée capillaire, fuite de plomberie). Ces éléments permettront de définir un traitement efficace.

Moisissures, quelles conséquences sur la santé ?

Idéalement, il faut traiter ce problème le plus rapidement possible et prendre ces apparitions de moisissures très au sérieux. Une négligence peut avoir de lourde conséquence sur la santé des occupants, et ceci est particulièrement vrai dans le cas de personne possédant des troubles respiratoires. Une exposition prolongée peut par exemple causer des problèmes d’asthme, voire d’allergie. Mais les troubles sur la santé ne sont pas les seules conséquences du développement des moisissures. En effet, le confort à l’intérieur de l’habitat est également impacté : odeurs d’humidité désagréables, sensation de moiteur, inconfort visuel (insalubrité). C’est l’ensemble du bien être intérieur qui est détérioré. Bien évidemment, les parois ne sont pas en reste puisque cela peut causer de sérieuse dégradation, imposant alors un bon coup de peinture une fois le problème traité.

Pour résumer : les conséquences possibles sur les habitants sont :

  • Irritation du conduit ORL : nez encombré, mal de gorge, irritation des yeux
  • Toux et mucosités
  • Respiration difficile et sifflante, essoufflement plus rapide
  • Symptômes d’asthme
  • Symptômes d’allergies

Traitement des moisissures et solutions durables

Dans la plupart des cas, si l’humidité résiduelle de la pièce n’est pas due à une source externe (infiltration d’eau, ou autre), une bonne ventilation de la pièce suffira amplement à éviter ce type de propagation. Si la ventilation naturelle de la pièce n’est pas assez puissante, ouvrir 10 bonnes minutes une fenêtre s’avère également efficace. Il est aussi possible d’installer une VMC ou un extracteur d’air complémentaire pour renforcer la ventilation de la pièce (pour les salles de bain, il existe des extracteurs hygro-régulés qui se mettent en route automatique en fonction du taux d’humidité). Il est également possible de compléter cette déshumidification par des pastilles (type Rubson), voire par un déshumidificateur électrique, bien plus efficace.A noter : ces solutions additionnelles doivent rester temporaires, le temps de régler efficacement le problème. Gardez bien une chose en tête : aérer une pièce au moins 10 minutes par jours sera bien plus efficace.

Pour traiter et se débarrasser des moisissures, il faut nettoyer la zone qui a été contaminée. Il est pour cela recommandé de se munir de munir de vêtements de protection : manches longues, gants en caoutchouc, masque anti poussière (contre les spores), lunettes de sécurité. Les personnes sensibles (bébé, personne âgée, asthmatique) sont invitées à quitter le domicile le temps du nettoyage. Le nettoyage se fera avec une solution composée d’eau basique, diluée avec de l’eau de javel (50 / 50).

Il faut également savoir, pour le cas les plus sérieux, qu’il existe des peintures anti moisissures qui permettent de limiter la réapparition et le développement des moisissures. Pour rappel, les moisissures apparaissent sur les zones froides et humides, généralement le plafond et les murs. Pour contrer l’apparition des moisissures, une bonne isolation sera l’idéal. En plus de stopper les moisissures, vous gagnerez en confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie. Obtenez dès maintenant jusqu’à 5 devis d’entreprises proches de chez vous. Estimation en ligne gratuite et sans engagement.

Remontées d’humidité : note sur les remontées capillaires

Façades endommagées, efflorescences, moisissures : les conséquences des remontées capillaires sur l’esthétique des façades et la salubrité des habitations peuvent être importantes.

Le procédé :

Injection d’une crème semi-liquide à base de silane concentré. Une fois injectée, la matière active se diffuse dans toutes les directions et bloque l’humidité présente dans les murs. Sa très haute teneur en matière active (>80%) et sa composition à base de nano-molécules permettent une diffusion parfaite dans les micro-porosités du support (jusqu’à 6 cm autour de la perforation).

La mise en oeuvre :

  • Mesure de la hauteur de perçage (environ 15 cm du sol). Si toutefois un enduit recouvre le mur, celui ci sera enlevé.
  • Perçage horizontalement dans le joint. Espacement de 10 à 12 cm. Diamètre de perçage 10 à 12 mm.
  • Injection du produit dans les trous.
  • Diffusion complète et rebouchage (non-obligatoire) sous environ 7 jours.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (14 votes, average: 3,64 out of 5)
Loading...